Le complexe d’îles de Mareau-aux-Prés

Un réservoir de biodiversité unique !

Un réservoir de biodiversité unique !

Le complexe d’îles de Mareau-aux-Prés (45), inclus dans une réserve naturelle nationale renferme un réservoir de biodiversité unique, façonné par la dynamique morphosédimentaire de la Loire.

Le complexe d’îles de Mareau-aux-Prés :

Localisé en Loire moyenne en aval d'Orléans (45) et d’une superficie de 13 ha, le site des îles de Mareau-aux-Prés est constitué d’une mosaïque de quatre îlots, composés principalement de forêt à bois tendre (peuplier noir et saules), de grèves et secondairement de forêt à bois dur (ormes, frênes, chênes) et de prairies.
La dynamique de colonisation des barres sédimentaires rajeunies, soit par la dynamique fluviale, soit par les travaux d’entretien est très active, et est le support de travaux de recherche en sédimentologie et sur les différentes communautés faunistiques et floristiques.
Les différents îlots et écotopes présentent une diversité biologique remarquable, cependant soumise aux aléas climatiques et hydrologiques, pouvant favoriser des espèces invasives, comme l’érable negundo.

Dans ce dossier

Logo-Reserve-naturelle-de-Saint-Mesmin
Située 4 km en aval d’Orléans, la réserve naturelle de Saint-Mesmin s'étend sur 263 ha auxquels s'ajoute un périmètre de protection de 90 ha, et englobe la pointe de Courpain (boisement alluvial situé au confluent de la Loire et du Loiret) et les îles de Mareau-aux-Prés.
Le programme de conservation des ressources génétiques du Peuplier noir, défini par la Commission des Ressources génétiques forestières (CRGF) du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, a pour objectif principal de conserver les gènes fondateurs de la variabilité actuelle et de préserver au mieux les adaptations locales comme les mécanismes naturels qui la sous-tendent.

Date de modification : 16 novembre 2023 | Date de création : 18 juillet 2019 | Rédaction : Projets pluridisciplinaires BioMareau